D’après une étude récente, l’emailing est considéré par plus de 80% des Français comme le canal qui sera le plus utilisé dans les 10 prochaines années, suivi du SMS (77%) et de Facebook (75%). Ce chiffre démontre bien l’importance de l’email dans les stratégies marketing des entreprises.

Mais alors que les consommateurs font preuve de plus en plus de défiance envers les marques et que 84% des Français seraient même prêts à résilier un abonnement à un service d’une entreprise qui ne leur inspirerait pas confiance, comment utiliser ce canal de communication pour rétablir la confiance et entretenir la relation avec les consommateurs ?

Pour cela, nous allons vous donner dans cet article 3 précieux conseils à suivre. Vous êtes prêt(e) ? C’est parti, on vous explique tout.

Conseil n°1 : Tirez profit du RGPD

Vous avez déjà entendu parler du phénomène des “fake data” ? Il s’agit de falsifier intentionnellement ses informations personnelles lors d’un achat ou d’une inscription en ligne. Et d’après un récent sondage, un consommateur sur deux (55%) admet avoir recours à cette pratique. Et plus le consommateur est jeune, plus il est susceptible de falsifier ses informations personnelles (74% des 18-24 ans). Ces chiffres édifiants témoignent bien de la défiance des consommateurs envers les marques.

C’est dans ce cadre que la législation européenne a mis en place le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) – qui entrera en vigueur le 25 mai 2018 – pour placer les consommateurs au coeur de la réglementation. En respectant les exigences du RGPD, vous prouvez à vos consommateur que vous assurez la confidentialité de leurs données. Mais comment faire ?

Tout d’abord, avant de lancer une campagne, assurez-vous de disposer du consentement de chacun des contacts de votre liste d’envoi (tous les destinataires doivent avoir donné leur accord pour recevoir vos emails au préalable) et d’avoir respecté le principe de minimisation des données (seules les données strictement nécessaires à la réalisation de l’objectif peuvent être collectées). Lors de la création de vos campagnes emailing, pensez à inclure un lien de désinscription fonctionnel. Enfin, après avoir reçu l’une de vos communications, les destinataires doivent être en mesure de faire valoir leurs droits (droit à l’oubli, droit à la portabilité…). Il vous faudra donc mettre à jour vos mentions d’information afin d’indiquer clairement la ou les marche(s) à suivre pour faire valoir ces droits.

Conseil n°2 : Individualisez l’expérience client

Maintenant que vous êtes prêt(e) à envoyer une campagne emailing conforme au RGPD, comment faire pour vous assurer de communiquer du contenu pertinent et individualisé qui vous aidera à entretenir la relation avec vos consommateurs ? Pour cela, d’excellentes techniques marketing telles que la segmentation et le profilage peuvent être utilisées.

Segmenter vos listes de contacts en fonction de leurs affinités vous permettra de leur envoyer des campagnes plus engageantes. En utilisant la segmentation, vous identifiez les destinataires les plus susceptibles d’être intéressés par votre future campagne. Vous pouvez utiliser les données que vous avez récoltés à propos de vos contacts lors de leur inscription ou via votre CRM, et cibler au mieux les personnes en fonction de leur tranche d’âge, leur sexe, leur localisation… Nous vous recommandons d’affiner le plus possible vos segments afin de réaliser une segmentation plus intelligente.

Vous pouvez également avoir recours au profilage qui est une technique d’automatisation du marketing. C’est la pratique qui consiste à essayer de comprendre une personne ou un groupe en se basant sur des caractéristiques générales ou sur des comportements passés. Des données telles que l’historique de navigation, des informations éducatives ou les habitudes d’achat peuvent être utilisées pour établir des profils. Le but est de prédire le comportement de l’individu pour fournir une expérience marketing plus pertinente.

Conseil n°3 : Développez votre brand voice

C’est une évidence, que vous travailliez dans le B2C ou le B2B, vos destinataires préfèrent être traités comme des personnes plutôt que des sources de revenus potentielles. Vos emails marketing doivent donc s’adresser avant tout à des êtres humains avant de cibler des consommateurs.

Adopter un ton plus naturel, avenant et authentique, c’est montrer à vos destinataires que vous n’êtes pas différents d’eux, que vous partagez les mêmes codes, que vous les comprenez. Cela permet de créer une forme de complicité et donc de soigner la relation que vous entretenez avec eux. Particulièrement avec les millenials, vous pouvez notamment utiliser l’humour, les emojis ou encore les GIFs pour créer plus d’engagement.

Profitez donc de vos emails marketing pour montrer à vos destinataires l’état d’esprit et l’authenticité de votre marque. Quelle que soit la personnalité de vos clients, utiliser leurs codes vous permet de créer un lien avec eux, de vous rendre sympathique à leurs yeux. Toutefois, attention car il vous faut adopter les codes de vos clients sans vous contenter de les imiter pour ne pas paraître “ringard”.

Ce qu’il faut retenir

En récapitulatif, voici les conseils à suivre afin d’établir la confiance et entretenir la relation avec vos consommateurs grâce aux emails :

  • Mettez en place toutes les actions requises par le RGPD afin de montrer à vos clients que vous respectez la confidentialité de leurs données.
  • Adressez-vous à vos consommateurs de manière individualisée afin de leur fournir une expérience marketing plus pertinente.
  • Créez une relation de complicité avec le consommateur sur le long terme en adoptant un ton plus naturel, avenant et authentique.

New Call-to-action

Passionnée du marketing et des nouvelles technologies, Julie Paci est en charge de définir et de mettre en place la stratégie marketing pour la France au sein de Mailjet, le leader européen de l’envoi d’emails marketing et transactionnels.